La CGT Domusvi 

gallery/vagu
gallery/cgt_logo

Un seul combat la justice sociale. Une seule cause les salariés.-es

 

 

Comuniqué de presse de la CGT Santé et action sociale

 

 

FÉDÉRATION CGT DE LA SANTÉ
ET DE L’ACTION SOCIALE

URGENCE : SITUATION DES EHPAD

 

 

La mission flash a rendu son rapport le 13 septembre 2017. Le constat est accablant et rejoint l'analyse de la Fédération CGT de la santé et de l'action sociale sur la prise en charge des résidents et des conditions de travail en EHPAD. La rapporteure Monique IBORRA, députée République En Marche, constate des points d'urgence.

Ses propositions à court terme sont :

- la nécessité de mieux reconnaitre le métier d'aide-soignant-e : évolution des missions et valorisation de leur statut

- la nécessité d'imposer un-e infirmier-e de nuit

- la correction des effets indésirables de la tarification CPOM dans le secteur médicosocial

- le souhait de maintenir les contrats aidés

 

Pour la CGT, ces propositions à court terme ne sont pas acceptables. Il faut des effectifs, des ratios d'encadrement, afin de pouvoir travailler dignement auprès de nos ainés et ne pas être complices de la maltraitance institutionnelle, constatée par nos politiques.

Dans un deuxième temps, il a été proposé la mise en place d'une mission d'information organisée autour de visites de terrain.

Il s'agira de travailler avec les professionnels pour parvenir à la publication de normes de personnel, soignant notamment (public, privé).

Le 25 septembre 2017, la direction générale de la cohésion sociale s'est réunie pour évaluer l'impact de la réforme tarifaire entérinée par la loi d'adaptation du vieillissement du 26 décembre 2015. Leur analyse fait le constat d'une évolution favorable du secteur médicosocial et affirme que seuls 2.9 % des Ehpad sont pénalisés par la mise en œuvre de la réforme, ce que nous dénonçons !!! Pourtant, le manque de moyens financiers constatés par la plupart des auditionnés a fait état d'une forte dégradation des conditions d'accueil de nos ainés, ce qui n'a pas été pris en compte au regard de l'évaluation de la réforme du financement.

Les personnels confrontés chaque jour aux difficultés de leurs conditions de travail, impactant les résident-e-s, constatent que le secteur de la prise en charge de la personne âgée n'est toujours pas prioritaire.

Devant cette situation figée, la CGT appelle ses organisations à participer massivement à la journée d'action du 10 octobre et à s'inscrire à la journée d'étude du lundi 16 Octobre 2017 afin d'envisager des perspectives d'action...

 

 

La CGT DOMUSVI appelle à la mobilisation

 

« Il n'existe pas d'autre voie vers la solidarité humaine que la recherche et le respect de la dignité individuelle ».

 

Que voulons-nous ?

Le respect de la prise en charge des personnes âgées

Ne pas être les victimes ( résidents et leurs familles ,salariés) de la politique indigne actuelle 

 

Pourquoi allons nous manifester ?

Depuis plusieurs années nos conditions de travail se dégradent . Les salariés ne peuvent plus mener à bien leurs missions . La  santé mentale et physique des salariés est atteinte. 

 

Que demandons nous ?

· Un salaire juste pour tous les acteurs des EHPAD !

· Des moyens humains et matériels  pour mener à bien nos missions.

· Nous demandons des recrutements en urgence de personnels (des aides soignantes, des infirmières,  des recrutements liés aux ASH mais aussi des budgets à la hauteur des besoins) .  

· Le maintien des contrats aidés et une vraie perspective  d’emploi en CDI pour les jeunes.

· Une reconnaissance de la pénibilité de notre travail.

· La mise en place d’un vrai plan de formation qui valorise les cursus diplômants et non les formations internes idéologiques.

·  Le respect des lanceurs d’alertes que sont les délégués du personnel, les délégués syndicaux, les membres des Comités d’hygiène et de sécurité au travail et les membres des comités d’entreprises qui se battent quotidiennement sur les valeurs du prendre soin . 

 

Qu’allons nous faire face au désintérêt des Agences Régionales de Santé et à la jubilation actuelle des libéraux ? 

 

Le 21 septembre 2017

 

NOUS PASSONS A DES ACTIONS  POUR NOUS FAIRE ENTENDRE !

Notre lutte ira crescendo notre parole doit être entendue

par les Pouvoirs Publics mais aussi par nos Dirigeants !

La santé doit rester un droit pour tous,

et les salariés doivent être au cœur de ce dispositif !

Différentes actions sont possibles ( distributions de tracts, débrayages, grèves, ...) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tract à télécharger 

 

 

Le 21 Septembre, manifestons pour défendre nos droits !

 

le projet de la loi travail XXL, c’est :

→ Le Permis de licencier à tout va !

→ La précarité à tous les étages

→ La fin du dialogue Social dans l’entreprise avec un retour au face à face avec l’employeur

→ Un Code du Travail par Entreprise

→Augmentation des cotisations Sociales des salariés et baisse de celle des employeurs

→Des reculs important en matière de sécurité et de santé au travail

→la Fin programmée du modèle social français

LE CODE DU TRAVAIL N’EST PAS UN FREIN À L’EMPLOI!

C’est la recherche du Profit à outrance qui jette les gens à la rue !

Le 21 soyons tous mobilisés pour affirmer notre détermination à défendre nos droits, ceux de nos enfants et ceux de nos parents, mais aussi surtout pour en conquérir de nouveaux !

 

Mission Flash EHPAD :

 

Suite à la mission Flash EHPAD nous saluons la reconnaissance d'une situation indigne de la France. Nous restons en attente de prises de décisions fortes concernant le taux d'encadrement, les salaires, et la formation du personnel . PAS EN 2018 , maintenant ! 

Les détails du compte rendu de la commission et la position de la CGT Santé et action sociale sont dans l'onglet " urgence EHPAD". 

 

 

 

 

Monsieur Macron, la santé c’est comme le code du travail :

 

Quand vous abaissez les droits des salariés au travail, vous remettez en cause l’accès aux soins, vous ne favorisez pas la reprise de l’économie mais, au contraire, vous fragilisez toute la population. Les spéculateurs, les riches de tout bord, eux par contre pourront être contents et feront fructifier plus leurs profits. Petit à petit les salariés du Privé comme du Public voient leurs droits laminés. C’est une forme de cruauté qui est engagée contre nous tous pour offrir des profits toujours plus juteux pour quelques-uns.

 

Nous refusons:

 

. La pénibilité au travail

. Les manques chroniques de personnel et de financement . Les bas salaires et le gel des salaires, alors que des dividendes toujours plus importantes sont distribuées aux actionnaires.

. La fusion des instances représentatives du personnel .

De travailler plus pour gagner moins !!!

 

 

Code du travail, loi santé, Privé comme Public, nous sommes tous concernés. Nous devons tous être dans la bataille !

 

UNE SEULE SOLUTION : RIPOSTER AUX ATTAQUES

 

GREVE UNITAIRE PRIVE /PUBLIC    MARDI 12 SEPTEMBRE 2017

 

 

La ministre annonce 9 milliards d’économies sur les dépenses de santé pour les 5 ans à venir ! C’est la même politique, les mêmes vieilles recettes qui nous mettent à mal, et ciblent toute la population…

 

La santé doit rester un droit pour tous, et les salariés doivent bénéficier de vraies garanties collectives.

 

Force est de constater que nous ne sommes plus égaux en terme d’accès aux soins, en terme de santé, en terme de droit du travail et pourtant le progrès devrait être au service de tous.

 

Pour que notre parcours de vie, de santé, de travail soit de qualité il doit être solidaire, et, sécurisé…cela veut dire un code du travail qui protège. Une protection sociale, une sécu dynamique intégrant la devise de ses créateurs d’ après la guerre : « Chacun paye selon ses moyens et chacun reçoit selon ses besoins ».

 

Oui, c’est possible encore plus aujourd’hui qu’hier quand on connaît les fortunes qui se sont créées sur notre travail.

 

Notre santé…notre droit au travail peut avoir de beaux jours devant lui à condition que tous ensemble nous fassions, par notre mobilisation, changer l’axe de la politique actuelle…et c’est possible

 

 

 

 

 

« 700 millions de chinois et moi et moi et moi …. » 

 

La traditionnelle newsletter Domusvie semble avoir disparue. Adieu les envolées lyriques sur le capitaine du navire, l’équitation, les grandes visions synergiques, « l’audace l’intégrité le respect », les querelles de DVD (pour les plus jeunes DVD était le nom initial suite à la fusion de Domusvi et de Dolcea) …. Place à la discrétion !

Les EHPAD et le vieillissement ne passionnent malheureusement pas les foules durant cette campagne électorale.

Le spectre glacial du libéralisme aveugle a néanmoins brièvement pris part à la campagne suite au passage du candidat de Monsieur Fillon.

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170324.OBS7081/marisa-l-aide-soignante-face-a-fillon-tout-ce-qui-lui-importe-c-est-sa-dette.html

 

Homevi lui va bien , il rayonne et tisse son chemin avec ses actionnaires !

 

http://www.boursorama.com/actualites/domusvi-activite-2016-en-hausse-de-16-7-a-916-millions-d-euros-a3aeb7d9acce665414eb989a73d88838

https://www.moodys.com/research/Moodys-affirms-DomusVis-B1-CFR-stable-outlook--PR_356533

 

Marisol Touraine rayonne également. Il ne doit pourtant pas être évident pour un ministre de la santé de sourire, lorsque l’on pense à la surmortalité de cet hiver (entre 20 000 et 25 000 morts) .

La ministre de la santé s’est rendue aux assises nationales des directeurs d’EHPAD. Un discours sous forme de bilan :

http://www.marisoltouraine.fr/wp-content/uploads/2017/03/17-03-23-Intervention-de-Marisol-Touraine-aux-Assises-nationales-des-EHPAD.pdf

 

Ce bilan s’oriente en premier lieu sur le « bien vieillir » auquel elle aurait contribué, ce qui étonne les professionnels de la santé qui ressentent eux une impression bien différente.

Le deuxième point abordé qui découle de loi ASV ( http://www.sante.cgt.fr/26-janvier-2016-Refusons-la-loi ) , c’est l’arrivée des CPOM/EPRD. Une réforme d’envergure, technique.  Nous lui accorderons une page dédiée sur le site afin de vous prévenir de ces effets indésirables. Le premier effet visible est la mise à l’écart des instances représentatives du personnel ainsi que les usagers.Qui connait la réforme et ses conséquences ?  

Le troisième point qui conclut son discours sur un mode optimiste concerne la « filière de la Silver économie [qui] peut placer la France aux avant-postes ! »( Marisole Touraine) . A l’arrière poste, dans les tranchées , en France , c’est pas très «  sylver » comme ambiance dans les boites ( restrictions et suppressions de moyens)  . Mais il faut permettre à nos groupes de grossir encore et encore sur le dos des soignants et des patients…  Comme l’indique justement Madame la ministre, des milliers de créations d’emplois sont en jeux dans les prochaines années. Le problème c’est que les salariés en ont marre de gagner une misère et de se tuer au travail. Actuellement certains EHPAD de Domusvi n’arrivent plus à recruter des Aides-soignants diplômés  ….. Pas grave la Chine est la !

Domusvi qui dégage une marge confortable est partie à la conquête du monde !  Madame la Ministre s’est ainsi rendue en Chine et a inauguré avec Aymar Hénin le président de Domusvi l’un des premiers établissements chinois. (Toutes les photos ci-dessous dans le lien)

 

https://www.flickr.com/photos/marisoltouraine/32238972964/in/album-72157680605371706/

 

Aucunes communications de la part de Domusvi … Nous ne sommes pourtant pas en colère contre la chine ou contre d’autres pays, nous sommes en colère contre les iniquités croissantes ici. La qualité de services de Domusvi n’existe pas sans les salariés. Plusieurs questions cruciales vont ainsi traverser ses prochains mois, les primes, les effectifs et le management des équipes.

La question du modèle de Domusvi  « bas haut bas », « PME » (Dixit Monsieur Delannoy, Directeur Général France)  pose également question. Audacieux ( 30 000 salariés en France Espagne et Chine ), il sera nous l’espérons une émulsion du meilleur des petites structures et des grands groupes… Les retours du terrain en France nous font actuellement ressentir les choses différemment et les questions liés au démantelement des structures se posent toujours ( http://cgt-domusvi.fr/on-en-parle/ ).  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

gallery/domusvi-21092017